in

Johnny Hallyday : la nuit de sa disparition racontée par le prêtre Alain de La Morandais

Il a fait partie des rares personnes qui étaient à Marnes-la-Coquette le soir de la mort de Johnny Hallyday, en décembre 2017. L’abbé Alain de La Morandais, célèbre homme d’Eglise, s’apprête à publier ses mémoires, « Jouer le jeu avant la dernière partie » (aux Presses de la Renaissance), et a dévoilé les bonnes feuilles dans « L’Express ». Il y raconte ce souvenir si particulier. « Nuit du 6 décembre 2017. Il est 2 heures du mat’, je suis encore réveillé lorsque le téléphone sonne. Le Pr Khayat m’annonce la mort de Johnny et me demande de venir à la maison du chanteur. Taxi. Marnes-la-Coquette. Barrages de police. Courtoisie. » Alain de La Morandais rejoint la veuve du rockeur. « Laeticia est effondrée. Je la serre dans mes bras, elle est comme une feuille d’automne toute tremblante. Dans sa chambre, le gisant est couché, la tête bandée, menton relevé comme un Christ de Mantegna. Des femmes veillent. Elles se retirent et je me mets à genoux, recueilli. Le manager est là, silencieux, larmes aux yeux. Après le silence, je célèbre les onctions, en expliquant à mon veilleur la signification du rite. J’oins les yeux, les oreilles, le nez et cette bouche qui a soulevé des passions et des foules pendant tant et tant d’années. »

Pour la suite, l’abbé propose à Laeticia Hallyday une messe à l’église Saint-Eustache, mais pas dans l’immédiat, car Jean d’Ormesson doit être enterré avant. Finalement, le grand hommage populaire aura lieu le lendemain des obsèques de l’écrivain, à la Madeleine, avec un million de Français dans la rue, entre les Champs-Elysées et la place de la Concorde, venus saluer une dernière fois l’idole des jeunes.

Source link

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Jessica Alba dévoile trois tatouages en l’honneur de ses enfants

Voici le mannequin le plus populaire des défilés automne-hiver 2019