in

Adèle Exarchopoulos : son gros mensonge pendant sa grossesse

C’est une révélation très surprenante qu’a fait l’actrice Adèle Exarchopoulos dans les colonnes de « Vanity Fair ». La France découvre la comédienne dans le film « La vie d’Adèle », qui remporte la Palme d’or, au Festival de Cannes, en 2013. Elle devient une des valeurs montantes du cinéma français. En 2017, l’actrice tombe enceinte de son premier enfant, et elle doit alors renoncer à des tournages, comme elle le révèle dans l’interview. « Je ne suis pas sure que ce soit très prudent, mais tant pis, je voudrais te raconter une histoire. Quand j’étais enceinte, j’ai dû renoncer à des films pour des questions classiques d’assurance qui coûtaient plus cher. Dans un premier temps, j’ai pensé que ce n’était de toute façon pas très grave, que je pouvais patienter et vivre tranquillement ma grossesse. »

Mais le temps passe lentement, et Adèle Exarchopoulos veut travailler coûte que coûte. « J’ai demandé à mon père s’il pouvait me trouver une place au Palais Omnisport de Bercy pour vendre des sandwichs dans la fosse, comme je le faisais parfois avant d’être actrice. On m’a mis un faux prénom et une casquette Coca-Cola, et pendant deux mois, j’ai fait le job. Plein de gens m’ont dit que je ressemblais à Adèle Exarchopoulos, mais personne n’a voulu croire que c’était vraiment moi, même lorsque je leur disais qui j’étais. Pour moi, c’était juste pour gagner mon pain, même à 8 euros de l’heure. C’était une expérience géniale, vraiment un truc de dingue. Un jour, une amie sure m’a alertée : ça commence à se savoir dans certains milieux et ça pourrait remettre en cause certains contrats. » Elle donne naissance à un fils, Ismaël, au printemps 2017.

Source link

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

L’Instant Mode : Ekyog dévoile une ligne de vêtements éco-friendly parfaite pour le printemps

Christian Quesada : Jean-Luc Reichmann brisera le silence ce soir à la télévision